Le Coronavirus impacte aussi les publicités Google et la vente d’affiliation

world top buzz

worldtopbuzz.com

Amazon a réduit les dépenses sur Google Ads et Google Shopping à pratiquement rien aujourd’hui. L’actualité de la pandémie du Coronavirus en est la grande raison.

Le Coronavirus impacte aussi les publicités Google et la vente d’affiliation

Les tendances d’achat de Covid-19 montrent des changements profonds qui peuvent avoir un impact sur les Google Ads, les bénéfices des sociétés affiliées et les revenus publicitaires des éditeurs.

Savoir ce qui se passe peut vous aider à passer à travers ce moment orageux qui pourrait durer plus qu’on ne le croit.

Selon un rapport (voir Tweet ci-dessous) du fournisseur de solutions de marketing numérique Tinuiti, Amazon a progressivement réduit ses dépenses publicitaires sur Google Ads depuis la fin de Janvier 2020 et, depuis le 11 Mars dernier, Amazon a pratiquement arrêté de publier des annonces sur le moteur de recherche.

Alors qu’il est pratiquement l’un des plus gros clients de Google Ads dans le monde.

Pourquoi Amazon annule-t-il ses annonces Google ?

Il semble qu’Amazon puisse réagir à l’évolution des tendances des dépenses de consommation en raison de la pandémie de Coronavirus. Sans avoir à faire de la publicité donc. Les gens y vont naturellement…

Selon un article paru dans Buzzfeed News, Amazon a fait état d’une augmentation des achats qui a nécessité l’embauche de 100.000 travailleurs supplémentaires pour répondre à la demande.

Comme indiqué par Buzzfeed :

Alors que les Américains restent chez eux pour surmonter la pandémie de coronavirus, ils se tournent de plus en plus vers Amazon pour obtenir des produits de première nécessité tels que l’épicerie, ainsi que des médicaments, des fournitures de nettoyage et, bien sûr, du papier hygiénique.

Amazon se concentre sur la réponse à la demande des citoyens qui sont « à l’abri chez eux ». Se mettre à l’abri à la maison signifie rester dans la maison et ne pas sortir, sauf pour les nécessités de base comme la nourriture et d’autres fournitures ménagères.

Pourtant, la peur de contracter Covid-19 fait que les consommateurs se méfient de quitter leurs maisons, alors ils se tournent vers Amazon.

Selon le rapport de Tinuiti :

Amazon a semblé changer brusquement de cap vers la fin de Janvier 2020 dans de nombreuses catégories de produits et a été moins dépensier au cours de la première semaine de Mars.

En outre, Amazon semble avoir également essentiellement désactivé toutes ses annonces textuelles après le 11 Mars 2020, et bien qu’il conserve une part d’impression d’annonces textuelles très faible face à certains annonceurs dans une dispersion de catégories, il a complètement supprimé ses annonces Google pour beaucoup de catégories.

Changement profond dans les tendances de recherche

Ce qui se passe, c’est que les ventes en ligne connaissent un changement extrême dans les tendances d’achat. La demande d’articles ménagers et d’approvisionnements de médicaments explose à un degré extraordinaire.

Le changement est si spectaculaire qu’Amazon embauche 100.000 nouveaux travailleurs afin de répondre à la demande.

Le graphique Google Trends ci-dessous illustre l’évolution spectaculaire des tendances de recherche.

Considérées avec la décision d’Amazon d’expédier uniquement des biens essentiels, elles peuvent être des signaux d’un changement profond dans les tendances d’achat des consommateurs pour les prochains mois.

Les tapis de yoga et les Apple Air Pods sont répertoriés par Amazon comme l’un des produits les plus populaires à vendre sur Amazon dans leurs catégories respectives.

Mais comme vous pouvez le voir dans ce graphique Google Tendances, la demande de papier hygiénique a éclipsé celle des tapis de yoga et des Air Pods.

Amazon met l’accent sur les fournitures médicales et les produits ménagers

Selon un rapport, les expéditions exécutées par Amazon ont cessé, sauf pour les fournitures ménagères et médicales dont les consommateurs ont besoin.

Amazon déclare désormais :

 Nous constatons une augmentation des achats en ligne et, par conséquent, certains produits tels que les produits de base et les fournitures médicales sont en rupture de stock.

Dans cet esprit, nous priorisons temporairement les produits ménagers de base, les fournitures médicales et d’autres produits à forte demande entrant dans nos centres d’exécution afin que nous puissions plus rapidement recevoir, réapprovisionner et expédier ces produits aux clients.

Pour les produits autres que ceux-ci, nous avons temporairement désactivé la création d’expédition. Nous adoptons une approche similaire avec les fournisseurs de détail.

Selon Amazon, ce changement d’orientation se poursuivra au moins jusqu’au 5 avril 2020.

Conclusion

Le retrait spectaculaire d’Amazon de Google Ads peut être un signe que les ventes en ligne de produits de consommation non essentiels peuvent commencer à voir une tendance à la baisse par rapport aux fournitures médicales et ménagères qui augmentent en demande.

Bien que cela puisse aider à réduire la pression sur les coûts de publicité pour les produits en dehors des produits médicaux et ménagers de base, à quoi bon faire de la publicité à bas prix si personne n’achète ?

Alors, de nombreux annonceurs suivent l’exemple d’Amazon et retirent leurs annonces Google. Et les éditeurs AdSense doivent aussi avoir constaté une baisse du CPC, et des revenus générés.

D’ailleurs, il est également possible que ces tendances puissent affecter le marketing d’affiliation. Il sera difficile de faire une vente d’affiliation via Amazon si Amazon n’est pas capable d’expédier des produits à marge élevée populaire auprès des spécialistes du marketing d’affiliation.

Les revenus de vente d’affiliation et de publicité pour les éditeurs, ainsi que Google Ads, vont aussi connaître des semaines très difficiles à venir.

Mais, pour nous, aujourd’hui, l’essentiel est ailleurs : qu’on s’en sorte indemnes en restant chez soi, à la maison, pour se protéger soi-même et protéger tous nos proches afin de ralentir considérablement la progression du Covid-19.

Respectez donc les consignes gouvernementales à la lettre. Restez chez vous !

Source

Source : ArobaseNet