Air France à Alger, Air Sénégal à Paris, l’Europe en Afrique

21 mai 2020 Non Par ADMIN

La compagnie aérienne Air France propose à partir d’aujourd’hui un vol quotidien entre Roissy et Alger, mais toutes les places auraient déjà été réservées jusqu’en juin. Air Sénégal met en place un vol tous les mercredis entre Dakar et Paris, tandis que l’Europe a de son côté lancé un pont aérien de fret et transport de personnel humanitaire vers « des pays tiers », qui a débuté par une rotation d’Air Europa entre Lyon et Bangui en République Centrafricaine.    

A compter de ce 11 mai 2020, Air France décolle tous les jours de sa base à Paris-CDG en direction de l’aéroport d’Alger-Houari Boumediene, afin de permettre le retour d’un grand nombre de personnes bloquées en Algérie pour cause de pandémie de Covid-19. Ces opérations de rapatriement concerneraient les Français mais aussi les binationaux et les titulaires de titres de séjour en France ; les titulaires de visas ne sont pas concernés, vu que les frontières sont officiellement fermées. Le Consulat général de France qui donnait l’information dimanche précise qu’en raison du « très grand nombre de demandes de réservation reçues et en cours de gestion, le service d’inscription par SMS est momentanément suspendu par Air France, dans l’attente du rétablissement prochain d’un système de réservation en ligne ». Air Algérie de son côté ne prévoit toujours pas officiellement de reprise des vols avant « juillet ou aout ».

L’ambassade de France à Alger a de nouveau rappelé à tous les voyageurs anxieux que les liaisons aériennes et maritimes avec la France « ont été suspendues par les autorités algériennes à compter du 17 mars dernier. Le même jour, les frontières extérieures Schengen étaient fermées. Alors que plusieurs centaines de vols reliaient chaque semaine l’Algérie et différentes villes en France avant la pandémie, l’espace aérien algérien est aujourd’hui fermé et les liaisons maritimes suspendues. C’est un fait ». Le texte souligne aussi que cette crise sanitaire « est exceptionnelle par sa durée, inédite par sa nouveauté et son incertitude, planétaire. Seules des restrictions strictes sur la mobilité des personnes peuvent permettre d’endiguer la pandémie, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé ».

Air France précisait hier sur les réseaux sociaux avoir proposé « proposé des tarifs spéciaux et plafonnés pendant un mois pour permettre le retour des Français à l’étranger sur l’ensemble de nos vols vers la France ». Désormais, la tarification habituelle « s’applique mais avec des billets modifiables sans frais ». On notera une autre précision concernant l’Afrique : les restrictions de voyage en vigueur actuellement « ne nous permettent pas de desservir de nombreuses destinations dont le Nigeria. A ce stade, le prochain vol commercial est prévu le 6 juillet, sous réserve de l’évolution de la situation ».

« Le trafic entre la France et l’Algérie sera un indicateur d’un retour progressif à la normale du transport aérien. Cependant, on peut d’ores et déjà s’attendre à une hausse des prix, sur un marché qui a toujours été un peu onéreux au kilomètre parcouru, durant la haute saison», anticipe un responsable de Bourse Des Vols qui compare les tarifs aériens depuis 1997.

A compter du lundi 11 mai, Air France opère un vol quotidien au départ d’Alger. En raison du très grand nombre de…

Publiée par Consulat général de France à Alger sur Dimanche 10 mai 2020

Air Sénégal Assistance a annoncé le 9 mai qu’un vol de rapatriement entre Dakar-Blaise Diagne et l’aéroport de Paris-CDG sera mis en place tous les mercredis du 13 mai au 27 juin, opéré par Air Sénégal a priori en Airbus A330-900. Cette route est pour l’instant suspendue jusqu’au 11 juin, comme celles vers Marseille, Barcelone, Casablanca et. Les lignes vers Ouagadougou, Abidjan, Banjul, Conakry, Accra et Lagos pourraient reprendre le 18 mai, tandis qu’aucune date n’est données pour Nouakchott, Praia, Bissau, Bamako et Niamey.

L’Union européenne, en lien avec « des ONG humanitaires notamment françaises et des acteurs humanitaires », organise un pont aérien permettant l’acheminement de fret et de personnels humanitaires à destination de plusieurs pays confrontés « à une crise humanitaire aiguë », prioritairement en Afrique, mais également en Asie et au Moyen-Orient. Dans le contexte de suspension des liaisons aériennes liée à la pandémie de Covid-19, elle permettra, « en coopération avec les autorités locales, d’acheminer matériel et personnels humanitaires auprès des populations vulnérables ». Le matériel humanitaire délivré permettra notamment de prévenir et de lutter contre la pandémie. Cette initiative de l’Union européenne vient utilement compléter le plan de réponse humanitaire des Nations unies, et notamment le plan de réponse logistique du Programme alimentaire mondial.

Le premier vol de l’initiative a été celui affrété par la Commission européenne entre la plateforme humanitaire Bioport de Lyon vers Bangui en République centrafricaine (RCA) : un Boeing 787 d’Air Europa a permis le transport « de travailleurs humanitaires et de fret d’urgence comprenant notamment du matériel médical fourni par les ONG françaises ». Deux autres vols de fret humanitaire « complèteront cette aide dans les jours à venir » en direction de la RCA.

Le Réseau Logistique Humanitaire (RLH) regroupe ACTED, Action contre la faim, la Croix-Rouge française, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam Intermón, Plan International, Première Urgence Internationale, Solidarités International. Plusieurs ONG se sont associées au RLH pour la réponse humanitaire Covid-19, dont Alima, Bioport, CARE, La Chaîne de l’espoir, Medair, Solidarité Sida, etc.

©Air France

https://www.air-journal.fr/2020-05-11-air-france-a-alger-air-senegal-a-paris-leurope-en-afrique-5220105.html


Source