Des joueurs de polo accusés de « mettre le sport en danger » après que des équipes aient organisé des matchs secrets

Les patrons de Polo accusent les joueurs de bafouer les règles de verrouillage et de « mettre tout le sport en danger » après que les équipes aient organisé des matchs secrets dans des domaines privés

  • La Hurlingham Polo Association a envoyé une lettre d’avertissement à ses 3 000 membres
  • Les équipes enfreignent les règles de verrouillage pour jouer des «chukkas» sur des propriétés privées
  • L’organe directeur avertit que leurs actions «mettent tout le sport en danger»
  • HPA a annoncé que la Coupe de la Reine Cartier se déroulera à une date ultérieure en juillet

Les joueurs de polo ont été avertis par leur propre organe directeur de ne pas respecter les règles de verrouillage qui «mettent tout le sport en danger», a-t-il révélé.

La Hurlingham Polo Association (HPA) a écrit à ses 3 000 membres après avoir découvert que des équipes avaient organisé des matchs dans des domaines privés.

Ils ont affirmé que les joueurs avaient enfreint les mesures de verrouillage en pratiquant le sport de contact en «chukkas» – des périodes de jeu de sept minutes.

Dans sa lettre vue par The Daily Telegraph, le club écrit: “ Le polo joué sur un terrain privé n’est pas du ressort de la HPA, à moins qu’il ne discrédite le jeu.

La Hurlingham Polo Association (HPA) a écrit à ses 3000 membres après avoir découvert que des équipes avaient organisé des matchs dans des domaines privés (photo stock)

La Hurlingham Polo Association (HPA) a écrit à ses 3000 membres après avoir découvert que des équipes avaient organisé des matchs dans des domaines privés (photo stock)

La Hurlingham Polo Association (HPA) a écrit à ses 3000 membres après avoir découvert que des équipes avaient organisé des matchs dans des domaines privés (photo stock)

« Il est considéré comme très inutile que certains aient joué et jouent des chukkas et mettent tout le sport en danger. »

Le sport, populaire parmi les royals et les super-riches, implique une combinaison de professionnels et d’amateurs au niveau du club, avec deux équipes de quatre joueurs ou plus prenant part à une chukka.

Les joueurs ont plusieurs fois des contacts physiques pendant les «sorties» au cours d’une chukka, où ils tentent de repousser les adversaires et leurs chevaux.

Ils peuvent accrocher des bâtons avec un autre joueur pour tenter de gâcher leur tir.

Le PDG de HPA, David Wood, a déclaré qu’il avait reçu des appels téléphoniques affirmant que les joueurs avaient entamé des matches sur « divers terrains, mais » dans aucun de nos clubs « .

Il a ajouté qu’il n’a pas pu identifier les équipes impliquées.

Le sport a été frappé par le retrait de plusieurs équipes de son calendrier principal des compétitions estivales, y compris l’équipe dominante King Power, détenue par les propriétaires milliardaires du Leicester City Football Club, les Srivaddhanaprabhas.

Plus tôt ce mois-ci, le Mail a révélé que la Coupe de la Reine Cartier – la Ligue des champions du monde de polo – se jouerait après M. Wood a décidé de faire avancer les plans de la compétition ainsi que de la Gold Cup le mois prochain.

La Coupe de la Reine Cartier, la Ligue des champions du monde de polo, semble avoir été victime du virus, mais elle est désormais reportée à la fin juillet. Sur la photo: Sa Majesté avec Laurent Feniou au concours 2019

La Coupe de la Reine Cartier, la Ligue des champions du monde de polo, semble avoir été victime du virus, mais elle est désormais reportée à la fin juillet. Sur la photo: Sa Majesté avec Laurent Feniou au concours 2019

La Coupe de la Reine Cartier – la Ligue des champions du monde du polo – semble avoir été victime du virus, mais elle est désormais reportée à la fin juillet. Sur la photo: Sa Majesté avec Laurent Feniou au concours 2019

Te tournoi, qui se joue au Guards Polo Club de Windsor Great Park, se déroule traditionnellement en juin.

Mais la première chukka a été reportée à la fin juillet. « Nous sommes tous déterminés à aller de l’avant », a déclaré une source au Mail.

L’annonce est une perspective délicieuse pour la reine, qui est une adepte passionnée du sport et présente traditionnellement le trophée.

Elle a présenté la Coupe de la Reine – telle qu’elle était alors – lors de sa première année, 1960.

Le prince Philip a atteint les finales suivantes à deux reprises, tandis que le prince Charles a fait mieux, remportant la coupe en 1986.

Publicité

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*