Les organisateurs de l’Open de France travaillent avec les autorités pour éviter le choc de l’Open américain

Les organisateurs de l'Open de France travaillent avec les autorités pour éviter le choc de l'Open américain

Tennis – Open de France – Roland Garros, Paris, France – 9 juin 2019. L’Espagnol Rafael Nadal pose avec le trophée après son dernier match contre l’Autrichien Dominic Thiem au stade Roland Garros à Paris. / Photo prise le 29 novembre 2018 / REUTERS / Charles Platiau

PARIS (Reuters) – Le directeur de l’Open de France, Guy Forget, a déclaré qu’il travaillait main dans la main avec les autorités du tennis pour s’assurer que les dates du tournoi de Claycourt Grand Slam et celles de l’US Open ne s’affrontent pas, ajoutant que Flushing Meadows ferait une annonce la prochaine fois. mois.

L’Open de France devait initialement commencer dimanche, mais la nouvelle crise des coronavirus a contraint les organisateurs à reporter le début au 20 septembre, une semaine après la finale prévue de l’US Open, ce qui a suscité des critiques dans le monde du tennis.

Plus tôt ce mois-ci, la fédération française de tennis a déclaré qu’elle était en pourparlers avec l’ATP, la WTA et la Fédération internationale de tennis (ITF) sur un calendrier révisé pour la saison.

«L’annonce officielle n’a pas encore été faite. Il (l’Open de France) se déroulera probablement entre fin septembre et début octobre. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l’ATP, la WTA et l’ITF pour faire une annonce mondiale sur ce que sera le circuit jusqu’à la fin de l’année « , a déclaré Forget à la radio française Europe 1 samedi.

«Il y a tellement de points d’interrogation. La ville de New York est plus touchée par le coronavirus que la France. Ils ont aussi beaucoup de problèmes d’organisation, ils feront une annonce à la mi-juin pour dire comment ça va être pour l’US Open. « 

Pendant ce temps, Forget est confiant que l’Open de France se jouera dans de bonnes conditions.

«Nous verrons comment la situation va évoluer dans quelques mois. Nous nous adapterons à ce que dira le gouvernement. Nous devons être ambitieux et optimistes », a-t-il déclaré.

La France a interdit les événements impliquant 5 000 personnes ou plus jusqu’à fin août.

Reportage de Julien Pretot; Montage par Hugh Lawson

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*