Lieux de culte, chloroquine, déconfinement en Europe : le point sur le coronavirus

En France

Déconfinement. Le gouvernement français reste opposé à la réouverture au public des parcs et jardins parisiens que réclame la maire de la capitale. 

Lieux de culte. Les cérémonies religieuses peuvent reprendre en France dès ce samedi suite à un décret officiel. Désinfection des mains, masque obligatoire, distanciation et filtrage à l’entrée sont prévus.

Editeurs et libraires inquiets. Un collectif de plus de 600 éditeurs, auteurs et libraires a publié une tribune adressée au chef de l’État afin qu’il agisse pour «sauver» la filière du livre, alors que le gouvernement doit présenter un «plan de soutien» en fin de semaine prochaine.

Et dans le reste du monde

Bilan. Le nouveau coronavirus a touché 5,2 millions de personnes et fait au moins 338 128 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts que de cas, avec 96 007 décès pour plus de 1,6 million de cas. En nombre de décès, viennent ensuite le Royaume-Uni (36 393 morts), l’Italie (32 616), l’Espagne (28 628 morts), et la France (28 289 morts).

En Amérique latine, nouvel épicentre de la pandémie, la situation est particulièrement alarmante au Brésil (21 048 décès), mais aussi au Pérou (3 244). 

Chine. La Chine n’a recensé entre vendredi et samedi aucun nouveau cas de contamination au nouveau coronavirus, pour la première fois depuis que Pékin a commencé à publier des données sur l’épidémie en janvier. Au total 82 971 cas ont été enregistrés dans ce pays où a démarré la pandémie en décembre, dont 4 634 décès.

Nouvelle étude. Ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque, conclut une vaste étude parue dans The Lancet. Elle recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a ainsi demandé samedi au Haut conseil de la santé publique (HCSP) de proposer «sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription» de divers traitements comme l’hydroxychloroquine

UE. Pays-Bas, Autriche, Danemark et Suède ont présenté samedi leur propre proposition de plan de relance pour aider l’Union européenne à surmonter la crise engendrée par la pandémie. Surnommés les quatre «frugaux», ces pays souhaitent une aide d’urgence pour les pays gravement touchés, mais rejettent la perspective de toute «augmentation significative» du budget de l’UE et d’une mutualisation générale de sa dette, comme l’envisage le plan Macron-Merkel.

Déconfinement. Madrid et Barcelone, jusqu’ici exclues du déconfinement en Espagne, pourront rouvrir terrasses de bars, hôtels et musées à partir de lundi.

En Islande, discothèques, bars et salles de sport pourront aussi rouvrir lundi.

La cathédrale de Florence, dans le centre de l’Italie, a rouvert ses portes au public et compte déjà des milliers de réservations.

Chypre, très dépendante du tourisme, va rouvrir ses aéroports aux vols commerciaux en provenance d’une vingtaine de pays à partir du 9 juin.

Etats-Unis. Le président Donald Trump a appelé les gouverneurs des Etats américains à autoriser la réouverture des lieux de culte «immédiatement», et menacé de le faire lui-même si ceux-ci ne s’y pliaient pas.

Ailleurs sur Libération.fr

Vu de Tokyo. Haruki Murakami, le plus connu des romanciers contemporains japonais, très rare, a tenu vendredi une émission de radio spéciale de deux heures, enregistrée chez lui, en solo avec son chat. Un moment musical ponctué de digressions sur la crise mondiale du coronavirus.

Distanciation. A Paris, parcs et jardins n’ont toujours pas été autorisés à rouvrir. Au grand dam de nombreux habitants qui investissent places, quais et bouts de trottoir pour prendre l’air. Notre reportage.

Crise du Covid. Pour le professeur et ancien diplomate singapourien Kishore Mahbubani, la pandémie du coronavirus a révélé que les systèmes socio-économiques et politiques en Asie avaient permis une meilleure maîtrise de la crise. Son interview.

LIBERATION AFPSource : liberation
Découvrir : world top buzz