Le premier pétrolier iranien franchit la zone économique du Venezuela alors que des navires américains repérés à proximité – données de suivi

Le pétrolier «Fortune» battant pavillon iranien a atteint samedi la CEE (zone économique exclusive) du Venezuela, selon les données de suivi des navires de Refinitiv Eikon.

Alors qu’il se dirige vers les eaux territoriales du Venezuela, il semble que le pétrolier soit suivi de près par un cargo américain, l’Adam Joseph.

Hashtag #GraciasIran (Merci, l’Iran) a été lancé sur Twitter pour marquer l’occasion, les internautes saluant la coopération entre Téhéran et Caracas au mépris du blocus naval américain de facto.

«Fortune» est suivi par les quatre autres pétroliers iraniens – le Clavel, le Forest, le Faxon et le Petunia – tous en route vers les côtes du Venezuela. Les navires devraient livrer un total d’environ 1,5 million de barils de pétrole à Caracas. Bien qu’il possède les plus grandes réserves prouvées de pétrole au monde, le pays a du mal à couvrir ses besoins intérieurs d’approvisionnement, son industrie énergétique étant ravagée par des sanctions américaines paralysantes.

DÉTAILS À SUIVRE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*