La Ligue dit que les joueurs devraient s’attendre à des tests COVID-19 quotidiens si le jeu reprend

27 mai 2020 Non Par ADMIN
La Ligue dit que les joueurs devraient s'attendre à des tests COVID-19 quotidiens si le jeu reprend

PHOTO DE DOSSIER: 12 février 2020; Vancouver, Colombie-Britannique, CAN; Gary Bettman, commissaire de la Ligue nationale de hockey avec le sourire avant un match entre les Canucks de Vancouver et les Blackhawks de Chicago. Crédit obligatoire: Bob Frid-USA TODAY Sports / File Photo

NEW YORK (Reuters) – Les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) peuvent s’attendre à des tests COVID-19 quotidiens si un projet de compétition en séries éliminatoires de 24 équipes peut se poursuivre cette année, ont déclaré des responsables de la ligue.

La LNH, en suspens depuis mars en raison de l’épidémie mondiale de coronavirus, a présenté mardi une feuille de route pour un retour à la compétition, avec des plans pour organiser des matchs dans deux villes principales sans fans, mais n’a pas suggéré une date de début potentielle.

Le sous-commissaire de la LNH, Bill Daly, a décrit le protocole de tests «rigoureux et complet» de la ligue, qui comprendrait des tests COVID-19 tous les soirs une fois la compétition lancée.

“Ces résultats sont obtenus avant qu’ils ne quittent leur chambre d’hôtel le lendemain matin, donc nous saurons si nous avons un test positif et si le joueur doit s’auto-mettre en quarantaine à la suite de ce test positif”, a déclaré Daly.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a déclaré que la ligue pourrait finir par faire 25 000 à 30 000 tests coûtant des «millions de dollars».

“Il est concevable que nous jouions à la fin de juillet”, a déclaré Bettman, mais a ajouté que “quiconque vous donne une date est en train de deviner.”

Le plan de la LNH se présente comme une poignée d’opérations sportives professionnelles, y compris NASCAR, de retour à l’action, même si de nombreuses régions d’Amérique du Nord observent toujours des mesures de quarantaine ou de distanciation sociale.

Selon Daly, selon les circonstances, un joueur dont le test est positif “ne mettra pas nécessairement fin à toute l’opération”, citant les conseils des conseillers médicaux de la LNH.

“De toute évidence, nous ne pouvons pas être dans une situation où nous avons une épidémie”, a déclaré Daly. “Mais un seul test positif ou un test positif isolé tout au long d’un tournoi de deux mois ne devrait pas nécessairement signifier la fin du tournoi.”

Reportage d’Amy Tennery; Montage par Christopher Cushing

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.