Une jeune maman se fait licencier après seulement 10 jours, son patron l’accuse : “Elle avait caché sa grossesse”

7 avril 2021 Non Par ADMIN

Selon un article publié sur le site web regardecettevideo.fr le 7 avril 2021 par ,

Il existe des questions qui devraient être interdites lors d’un entretien d’embauche, car elles relèvent de la sphère personnelle du candidat, mais que certains employeurs continuent de poser de manière mesquine. Les femmes sont parmi les plus touchées par cette pratique : demander si on souhaite avoir des enfants ou si on est fiancé ne devrait pas faire partie du cercle des compétences fournies par un futur employé. Une femme enceinte, en revanche, est considérée par l’employeur comme “un problème” et, par conséquent, à éviter. Jennifer Rodriguez est une jeune mère qui, au moment de son embauche au cabinet d’avocats Bendinelli, avait 21 ans. Son emploi dans l’entreprise a toutefois été de courte durée : au bout de dix jours, son patron l’a licenciée parce qu’elle “avait gardé sa grossesse secrète”.

Aller à la source